Les managers sont soumis à des pressions permanentes : l’atteinte des objectifs. Par ailleurs, chaque année, ils sont souvent contraints de faire face aux nouvelles responsabilités. Avec toutes ces tensions sur ces épaules, que faire pour ne pas succomber au stress ? Comment gérer efficacement ses équipes ? Comment résoudre les différents problèmes avec plus d’aisance ?

Manager et manager-coach : quelle différence ?

Le manager est un professionnel polyvalent. Il peut en effet prendre diverses fonctions telles que manager une équipe, manager un projet, diriger une entreprise, etc. Bref, il peut occuper différentes postes selon ses compétences. En tout temps, il doit se remettre en question pour déterminer si le style de management adopté est adapté la société et permettra d’atteindre ou non les objectifs.
Le manager coach ou consultant-coach est quant à lui une poste plus profonde. À part les capacités d’un manager, il doit posséder les qualités d’un coach. Pourquoi ? Parce qu’il est à la fois un supérieur hiérarchique et un coach. Ainsi, il peut appréhender son équipe et ses collaborateurs de manière plus humaine et plus souple. Il adopte plutôt une« attitude coopérative» qu’une « attitude directive ».

Mais quelles sont les contraintes ?

Être manager coach, c’est facile à dire qu’à faire. La réalité est autrement. Les dirigeants ont du mal à exercer le rôle de supérieur hiérarchique et coach. Pourquoi ? Parce que le premier doit prendre des décisions, imposer, contrôler… Le coaching par contre exige qu’il doive collaborer. On doit donc suivre une formation en coaching pour maîtriser les techniques de management. En tout cas, il a été prouvé que ce nouveau style de management est capable d’accroitre la performance de l’équipe, car :
• l’environnement de travail est moins stressant
• les coéquipiers sont plus motivés
• la lutte de pouvoir diminue
• les échanges sont plus faciles, car le manager coach est plus près de ses collaborateurs

Mais quelles sont les compétences requises pour devenir manager coach ?

Outre vos qualifications, savoir diriger une équipe nécessite d’avoir certaines compétences accompagnées d’un savant mélange de comportements et d’expériences. Certes il est donné à certains d’avoir un don inné pour le managing, mais il est aussi possible d’apprendre à devenir un bon manager. Le futur manager coach doit disposer de certaines compétences pour réussir :
• la capacité d’observation : il doit observer en permanence le comportement et les performances de chacune de ses subordonnées
• la capacité d’analyse : pour identifier les opportunités et les menaces pour une efficacité optimale
• la capacité de faire des interviews : il doit poser les bonnes questions au bon moment. Certes, ce n’est pas facile, mais c’est primordial
• la capacité d’écoute : c’est l’un des points les plus importants. Le coaching exige en effet un grand sens de l’écoute vis-à-vis des collaborateurs
• la capacité de faire un feedback constructif afin d’aider les membres de son équipe à développer leurs potentiels et les performances.